Facebook Shopping : création de boutique et achats facilités, le rôle de l’IA

Facebook a de grandes ambitions pour les achats en ligne et les nouveautés annoncées vont clairement dans ce sens.

D’abord, quatre produits importants qui seront proposés très prochainement : Shops pour WhatsApp, Shops pour Marketplace, Instagram Visual Search et Shop Ads.

Le premier va permettre de discuter sur WhatsApp avec un vendeur avant d’acheter quelque chose. Une fonction simple qui faisait défaut. Shops pour Marketplace permettra aux vendeurs de créer rapidement une boutique en ligne directement sur Facebook, qui gèrera les paiements. Installer une boutique par ce biais la rendra disponible sur Facebook, Instagram et WhatsApp.

Instagram Visual Search doit faciliter la recherche d’un produit en fonction des images qui ont été « likées ». C’est l’exploitation directe de l’activité des utilisateurs sur le réseau social, mais ce n’est en rien différent de n’importe quelle exploitation des données personnelles pour façonner les publicités. On est bien chez Facebook.

On retrouve d’ailleurs cet aspect dans les Shop Ads, qui « personnaliseront l’expérience de shopping » et permettront d’envoyer l’utilisateur vers des collections affinées par Shop.

Ces apports seront disponibles dans les quelques jours à mois qui viennent, mais aux États-Unis d’abord pour la plupart. Shops pour WhatsApp sera proposé dans « quelques pays », tandis que les Shop Ads arriveront aussi en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Facebook fait également le point sur la manière dont l’intelligence artificielle participe à tout ça. Facebook AI est ainsi lancé « dans une quête » qui doit aboutir à l’avènement de « la plus grande plateforme shoppable de média social, où des millions de produits pourront être achetés et vendus ». Par « shoppable », on entend des galeries de photos et autres éléments sur lesquels l’internaute pourra cliquer pour déclencher un achat, le mot n'ayant pas vraiment d'équivalent français.

L’un des éléments clés de cette stratégie est GrokNet, un système de reconnaissance dopé par le machine learning. Il a pour mission d’identifier tout ce qui se passe, d’apposer des étiquettes, de classer et de créer des relations, pour proposer des produits similaires. C’est la technologie qui alimente justement Visual Search pour Instagram.

GrokNet effectue des opérations classiques dans ce domaine, comme « identifier quels produits sont dans une image et prédire leurs catégories, tels que les canapés, et leurs attributs, comme la couleur et le style ».

Là où la technologie se différencie, c’est qu’il serait le premier à ne pas être dépendant d’une catégorie. C’est un modèle tout-en-un qui peut s’étendre « sur des milliards de photos à travers des verticales extrêmement différentes, dont la mode, les voitures et la décoration d’intérieur ».

Ceux qui souhaitent en savoir plus peuvent lire le compte-rendu qu’en fait Facebook, qui bien sûr s’auto-congratule amplement de cette réussite.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !