Distribution défaillante de la propagande électorale : Adrexo évoque une cyber-attaqueCrédits : Matej Moderc/iStock

De très nombreux citoyens et élus se sont plaints de la non-réception de ces éléments pourtant importants dans le cadre d'une élection, permettant de savoir quelles listes sont présentes, leurs programmes, etc. L'entreprise Adrexo a été pointée du doigt.

Nos confrères du Huffington Post indiquent qu'elle justifie la situation par une cyberattaque, sans que l'on sache exactement de quel type, ni si l'ANSSI et la CNIL en avaient été informées en amont. Elle a été convoquée au ministère de l'Intérieur pour s'expliquer.

Pour rappel, le 18 juin, Adrexo répondait à la maire d'Orléat que « la distribution des courriers est en cours par nos équipes qui sont actuellement mobilisées sur le terrain. Les délais légaux, conformément au cahier des charges ministériel, sont respectés et les distributions continuent jusqu’à samedi 19/06 inclus ».

Pourtant, dans certains cas la réception a été constatée après l'élection, parfois au nom d'un ancien locataire comme nous avons pu nous-même le constater

Désormais, la société évoque un incident résolu et dit s'être « organisée pour permettre à ses équipes de distribuer dans les meilleures conditions malgré les fortes contraintes informatiques et opérationnelles ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !