Copie privée : Cédric O souhaite que la redevance n’impacte pas les reconditionneurs

« Il faut faire en sorte que ça n'impacte pas les reconditionneurs, notamment les PME du secteur et les entreprises de l’économie sociale et solidaire ». 

Sur BFM, voilà les vœux de Cédric O après adoption par les députés, sur pression du gouvernement et des ayants droit, d’une redevance copie privée sur les biens reconditionnés. 

Le secrétaire d’État veut ainsi « se mettre autour de la table » et « trouver des solutions » pour gommer les effets de cette perception pour les petites entreprises du secteur. 

Le 9 juin dernier, nous révélions l’une des pistes envisagées : un chèque de 10 euros issu de fonds publics pour aider les particuliers à acheter une tablette ou un smartphone reconditionné. 

Somme qui servirait ensuite aux reconditionneurs à payer la redevance copie privée collectée par les industries culturelles. Une manifestation pour le moins gazeuse de l’économie dite circulaire. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !