Un microscope quantique pour voir de nouvelles structures biologiques

Les microscopes « classiques » utilisent des sources lumineuses intenses pour observer la matière ; plus l’intensité est élevée plus les détails sont nombreux. Problème, cela peut altérer la matière à un certain niveau.

« La théorie prédit que l'imagerie biologique peut être améliorée sans augmenter l'intensité lumineuse en utilisant des corrélations de photons quantiques », expliquent des chercheurs de l’université de Queensland en Australie.

Dans leur publication scientifique dans Nature, ils montrent « expérimentalement que les corrélations quantiques permettent un rapport signal/bruit au-delà de la limite de photodommage de la microscopie classique ».

Selon les scientifiques, « les corrélations [quantiques] permettent l'imagerie des liaisons moléculaires au sein d'une cellule avec un rapport signal/bruit amélioré de 35 % […] Cela permet l'observation de structures biologiques » qui n’auraient pas été visibles autrement. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !