Colis Privé passe la « première étape de son projet d’introduction en bourse »

Après Believe et OVHcloud, c'est au tour du spécialiste de la livraison d'évoquer sa prochaine cotation sur Euronext à Paris, juste avant l'ouverture de VivaTech. Là aussi, il s'agit principalement d'aller dans le sens de la communication du secrétariat d'État au numérique qui vante la multiplication de ces opérations et levées de fonds ces dernières semaines.

Car il ne s'agit pour le moment que de « l’approbation de son document d’enregistrement en date du 11 juin 2021 par l’Autorité des marchés financiers (AMF) sous le numéro I.21-031 ». Une première étape avant bien d'autres, aucune date précise n'étant donnée pour le moment. D'ailleurs, comme le veut la tradition, la société précise que « la réalisation de cette opération reste soumise à l’approbation par l’AMF du prospectus relatif à l’offre ainsi qu’à des conditions de marchés favorables ». 

Colis Privé Group explique que l'explosion de la livraison ces derniers mois l'a incitée à sauter le pas et donne quelques chiffres. Ainsi, elle décompte « près de 64 millions de colis livrés en 2020 et 70 millions de colis livrés sur la période de 12 mois close le 31 mars 2021 », soit « un volume quotidien moyen de plus de 240 000 colis livrés en 2020 avec des pics à plus de 420 000 colis livrés par jour ».

Amazon est son principal client et actionnaire pour 9,65 %. Le géant américain « représentait, en 2020, 38 % du volume total des colis livrés par le Groupe contre 59 % en 2018. Au 31 décembre 2020, les 10 premiers clients du Groupe ont représenté un total de 66 % du chiffre d’affaires du Groupe au cours de l’exercice 2020, contre  81 % au cours de l’exercice 2018 », preuve d'une diversification croissante. 

Dans son communiqué, Colis Privé Group évoque ses perspectives financières, de croissance des marges et des services, d'expansion à l'international ou sa volonté de réduire son impact écologique. Mais ne dit pas un mot sur l'évolution de sa politique sociale, alors que les conditions de travail des livreurs de ces entreprises sont parfois difficiles.

Ils sont 3 100 à travailler pour l'entreprise, « au sein d’un réseau réparti sur 4 hubs et 101 agences implantées sur tout le territoire ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !