Visual Studio Code 1.57 : sécurité renforcée et Remote Repositories

Nouvelle mouture pour l’environnement de développement open source. Les deux apports majeurs sont à chercher dans la sécurité et la facilité d’accès aux dépôts GitHub. Pour ces derniers, rappelons que Remote Repositories étaient intégrés en préversion dans la mouture précédente. Elle est maintenant finalisée, mais est disponible sous forme d’extensions qu’il faudra installer séparément depuis VS Code.

Les Remote Repositories permettent de parcourir, rechercher, modifier ou valider n’importe quel dépôt GitHub depuis VS Code, sans avoir à le cloner ou l’obtenir localement d’abord. Le fonctionnement reste le même, mais des bugs ont été éliminés et on peut maintenant voir les dépôts dans l’explorateur distant pour comparer directement les modifications non validées. On peut également déplacer rapidement les modifications non validées d’une branche à une autre, en les appliquant au référentiel distant en cours.

L’autre gros apport est Workspace Trust. La fonction permet, dans les grandes lignes, de choisir si les dossiers de projet doivent autoriser l’exécution automatique de code. Elle agit comme une barrière lorsque l’on travaille avec un code inconnu, un cas d’utilisation très fréquent. Si la question de confiance est posée et que l’on répond « non », VS Code passe en mode restreint, ce qui désactive (ou limite) plusieurs fonctions, dont les tâches, le déboggage, les paramètres de l’espace de travail et les extensions.

Dans ce mode, un badge et une bannière apparaissent pour signaler les restrictions. Il est quand même possible d’ouvrir un éditeur de confiance, notamment pour vérifier ce qui est désactivé. Depuis la barre, un bouton Gérer permet de changer les autorisations accordées. On peut changer ces autorisations via la palette de commande en cherchant « Gérer l’approbation de l’espace de travail ».

Visual Studio Code 1.57 active également par défaut la nouvelle expérience de démarrage, qui fournit des procédures pas à pas en fonction des extensions installées. Une fois toutes les procédures terminées, l’espace est libéré pour doubler le nombre d’espaces de travail accessibles.

On trouve également des améliorations pour le glisser-déposer entre fenêtres, la possibilité d’afficher un aperçu des suggestions ou d’extrait sélectionné (à activer via editor.suggest.preview), la possibilité de masquer les suggestions obsolètes, les onglets dans les terminaux, l’intégration de TypeScript 4.3.2 et le support des balises JSDoc @link.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !