Les États-Unis dans le "Top 5" des « opérations d’influence » coordonnées sur Facebook

Protocol relève qu'ils se classent au quatrième rang derrière la Russie, l'Iran et le Myanmar et juste devant l'Ukraine, dans le rapport consacré par Facebook aux opérations d'influence perpétrées entre 2017 et 2020.

Qualifiées de « comportements inauthentiques coordonnés », parce qu'orchestrées par des faux-nez, Facebook explique que ces opérations, distinctes des « fake news », visent à semer la discorde ou propager la désinformation, et « manipuler ou corrompre le débat public dans un but stratégique ». Les États-Unis sont également la principale cible de ces campagnes, et donc le pays où Facebook a détecté et supprimé le plus grand nombre de réseaux se livrant à de tels opérations d'influence.

Alors que les campagnes détectées par Facebook dans des pays tels que la Russie, l'Iran, le Myanmar et l'Ukraine ont été « largement parrainées par des gouvernements, des partis politiques et des groupes militaires », Facebook précise que les neuf opérations d'influence ayant eu lieu aux États-Unis avaient été menées par des théoriciens du complot et des suprémacistes, des acteurs politiques à l'occasion de la présidentielle 2020, des agences de relations publiques et sites web de médias.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !