RGPD : noyb prépare 500 plaintes pour des « bandeaux cookies » non conformes

L'association regrette que, trois ans après l'entrée en application du règlement européen sur la protection des données personnelles, nombreuses soient encore les sociétés à ne pas respecter la loi, alors que les règles en matière de consentement sont claires.

Elle dit avoir développé un outil permettant d'analyser la fenêtre d'information affichée à un visiteur afin de déterminer si elle respectait la loi ou non. Une manière d'automatiser la création de listes de sites non conformes. 

Les concernés ont été alertés, disposant d'un délai d'un mois avant le dépôt d'une plainte formelle auprès des autorités en charge de la protection des données personnelles. D'ici la fin de l'année, les 10 000 sites les plus visités d'Europe auront été analysés.

Elle met à disposition des éditeurs une FAQ, ainsi qu'un guide pratique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !