Sublime Text 4 rénove son interface et prend en charge arm64 pour les Mac et Linux

Nouvelle version majeure pour l’éditeur de texte, que nous avions testée dans un cadre d’utilisation Markdown.

Les nouveautés sont nombreuses : support natif de TypeScript, JSX et TSX, l’ouverture d’onglets multiples en maintenant Ctrl/Cmd avant un clic sur un fichier, une interface rafraîchie avec bascule automatique entre thèmes clair et sombre, une autocomplétion liée au contexte, l’accélération de l’interface par le GPU (active sur Mac, en option pour Windows et Linux) ou encore le passage à Python 3.8.

C’est en outre une version importante pour le Mac puisque l’application est universelle pour Big Sur, fonctionnant sur les modèles Intel comme M1. Cette compatibilité et l’accélération matérielle de l’interface active par défaut devraient marquer une nette différence en matière de confort. 

La prise en charge d’arm64 est également valable pour Linux, les développeurs de Sublime Text visant surtout l’utilisation sur des appareils comme le Raspberry Pi. Les supports de Windows XP, Vista, OS X 10.7 et 10.8 sont abandonnés.

Sublime Text 4 change en outre de modèle commercial, adoptant celui de Sublime Merge. Désormais, la licence est commercialisée 99 dollars (80 pendant encore une semaine) mais valable pendant trois ans. Durant cette période, toutes les mises à jour (mineures et majeures) seront offertes, après quoi il faudra renouveler l’achat. La version d’évaluation reste disponible.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !