Molotov craint le revers concurrentiel de la fusion M6 et TF1

« Cette fusion comporte en réalité des risques vitaux pour tous les acteurs français de l'audiovisuel ». Voilà l’accueil fait par Molotov à l’annonce par TF1 de sa volonté de racheter M6. 

« Avec une puissance économique représentant les trois quarts du marché publicitaire du média télévisé et près de 40 % de part d’audience de la télévision française, le groupe qui émerge serait en capacité d’agir en abusant de sa position désormais ultra-dominante, en particulier dans le domaine de la distribution des contenus et services de télévision, où les deux groupes ne cessent déjà de tenter d’écarter toute concurrence. »

Molotov craint ainsi que les deux groupes bientôt conjugués au singulier puissent à l’avenir « librement coordonner leurs stratégies d’éviction et entraver plus encore toute concurrence sur le marché de la distribution ».  Une expérience que connaît bien la plateforme fondée par Jean-David Blanc et Pierre Lescure, elle qui a plusieurs fois dans son existence dû croiser le fer avec les deux chaînes (jusqu’à se voir interdire d’utiliser le logo de TF1) 

« La menace que fait courir cette fusion sur l’avenir de la distribution va conduire Molotov à saisir dans les jours qui viennent les autorités concernées pour demander que des garanties sérieuses soient apportées afin de préserver les équilibres et le pluralisme dans l’audiovisuel français.»  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !