Surveillance : la CEDH rendra ses arrêts Big Brother Watch le 25 mai

Dans une semaine, la Cour européenne des droits de l’homme rendra ses arrêts de Grande Chambre dans des affaires très attendues, en particulier celles opposant Big Brother Watch et autres au Royaume-Uni. 

L’affaire « concerne trois régimes de surveillance distincts, à savoir 1) l’interception en masse de communications, 2) la réception de renseignements provenant de gouvernements étrangers et/ou de services de renseignement étrangers, et 3) l’acquisition de données de communications auprès de fournisseurs de services de communications », résument les services de la cour. 

Ces requêtes furent introduites entre en 2013 et 2015, au fil des révélations Snowden. Les personnes requérantes « pensent toutes qu’en raison de la nature de leurs activités, leurs communications électroniques et/ou leurs données de communication ont probablement été interceptées et/ou obtenues par les services de renseignement britanniques ».  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !