Les États-Unis retirent Xiaomi de leur liste noire

Nos confrères de Bloomberg expliquent que le gouvernement américain et le fabricant de smartphones sont arrivés à un accord… mais sans en préciser sa teneur. 

Xiaomi et huit autres sociétés avaient été classées comme « entreprises militaires chinoises communistes » mi-janvier alors que l’administration de Donald Trump vivait ses derniers jours.

Une porte-parole de la Maison Blanche affirme que « l'administration de Joe Biden est profondément préoccupée par les investissements américains potentiels dans des entreprises liées à l'armée chinoise, et pleinement déterminée à maintenir la pression sur ces entreprises ».

Huawei est par contre toujours sur cette liste noire.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !