Retour incontrôlé de Longue Marche-5B : la NASA fait part de son mécontentement

Suite au lancement du premier module de la Station spatiale chinoise, le premier étage de la fusée a traîné quelques jours dans l’espace avant de rentrer dans l’atmosphère. Il ne s’est pas totalement désintégré et des morceaux sont tombés dans l’océan indien.

« Les nations spatiales doivent minimiser les risques pour les personnes et les biens sur Terre lors de la rentrée d’objets spatiaux, et maximiser la transparence concernant ces opérations », indique Bill Nelson, le nouvel administrateur de la NASA.

« Il est clair que la Chine ne répond pas à des normes responsables concernant ses débris spatiaux », ajoute-t-il. Déjà lors du premier lancement de Longue Marche-5B la question s’était posée et des morceaux avaient été retrouvés en Côte d’Ivoire.

Aucun changement n’a été apporté à la fusée entre-temps, mais il serait bon que la Chine se penche sérieusement sur la question. Longue Marche-5B doit envoyer de nouveaux modules sur la Station spatiale l’année prochaine. Il n’est pas raisonnable de jouer à la loterie pour les retours sur Terre, même si les mers occupent une large partie de la surface.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !