Une première puce en 2 nm chez IBM

Selon le fabricant c’est une « première mondiale » dans la course à la réduction de la finesse de gravure. Il annonce « des performances en hausse de 45 % ou une consommation d'énergie en baisse de 75 %, par rapport aux puces 7 nm les plus avancées d'aujourd'hui ». Il en profite pour aligner les mots-clés du moment concernant les usages : cloud hybride , intelligence artificielle et Internet des objets.

« Développée moins de quatre ans après l'annonce par IBM du 5 nm, cette avancée permettra à la puce de 2 nm d’emporter jusqu'à 50 milliards de transistors sur l’équivalent de la taille d'un ongle ».

Selon IBM, cette finesse de gravure devrait être un standard de l'industrie dans « pas trop longtemps »… ce qui veut tout et rien dire. Il faudra certainement attendre quelques années avant de voir débarquer des puces en 2 nm.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !