Le transfert de 175 millions d'adresses IPv4 par le Pentagone soulève des questions

Il y a quelques jours, le Washington Post révélait une drôle d’histoire.

Littéralement trois minutes avant la fin du mandat de Donald Trump comme président des États-Unis, des dizaines de millions d’adresses IP du Département de la Défense sont passées à une « obscure » société : Global Resource Systems LLC. D’autres ont suivi, pour un total de 175 millions d’adresses IP, excusez du peu !

L’affaire semble avoir fait suffisamment de bruit pour obtenir une réponse officielle. « Le ministère de la Défense affirme qu'il détient toujours les adresses, mais qu'il utilise une société tierce dans un projet "pilote" pour mener des recherches sur la sécurité », explique Ars Technica.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !