Dan Kaminsky est mort, à 42 ansCrédits : Dave Bullock, CC BY 2.0, via Wikimedia Commons

Daniel Kaminsky, chercheur en sécurité connu pour sa découverte d'une faiblesse fondamentale dans le protocole DNS, est décédé vendredi à son domicile de San Francisco. Il avait 42 ans, déplore le NYT. Sa tante, la Dr Toby Maurer, a déclaré que la cause était une maladie diabétique grave qui avait entraîné de nombreuses hospitalisations ces dernières années.

Son père lui avait offert un ordinateur à 4 ans. À 5, il avait déjà appris à coder, explique sa mère. Lorsqu'il avait 11 ans, ses parents reçurent un appel téléphonique d'un administrateur système se plaignant que Dan se baladait sur des réseaux militaires. Il menaçait de « punir » la famille en lui coupant l'accès à Internet.

Ce à quoi la mère de Dan répondit que s'il exécutait la menace, elle publierait une annonce dans le San Francisco Chronicle dénonçant la sécurité du Pentagone : « Votre sécurité est si merdique, même un enfant de 11 ans peut la casser », lui avait-elle alors répondu, avant d'opter pour un compromis : trois jours sans Internet.

Entre autres failles, il avait depuis trouvé un moyen permettant de manipuler secrètement le trafic DNS afin qu'une personne accédant au site web d'une banque soit à la place redirigée vers un site imposteur qui pourrait voler le numéro de compte et le mot de passe. Suite au scandale du rootkit des CD Sony-BMG, il avait également découvert que le logiciel espion avait infecté plus de 568 000 ordinateurs.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !