Droits voisins : Google fait le point, Cavada compte la monnaie de messe

Le 16 avril dernier, Google a voulu faire « un point sur les avancées dans la mise en œuvre des droits voisins en France », l’entreprise n’étant pas peu fière d’être, à ce jour, la seule « à avoir annoncé ce type d’accords en France, et l’un des plus grands soutiens financiers du journalisme au monde ».

Alors que le dossier initié devant l’Autorité de la concurrence poursuit sa route, Google assure discuter « régulièrement » avec les éditeurs de presse, les agences de presse et l’AdlC. 

Une proactivité qui n’est pas nécessairement instinctive, mais consécutive à une injonction décidée par l’Autorité en avril 2020.

« Les accords que nous avons déjà signés en France couvrent explicitement les droits voisins comme cela a été confirmé par les éditeurs de presse. Google négocie avec les agences de presse ainsi qu’avec les éditeurs »

Ces accords passés pour couvrir la reprise des articles de presse par les différents services du moteur. Google admet ne signer pour l’heure qu’avec des éditeurs certifiés IPG (Information Politique et Générale). 

Elle s’en explique : « La loi fait référence à la contribution à l’information politique et générale comme étant un élément qui doit être pris en compte dans la fixation de nos offres, c'est pourquoi nous nous sommes concentrés sur les éditeurs certifiés IPG. Cependant, nous sommes ouverts à discuter également avec d’autres éditeurs ».

« Il a été suggéré qu'en raison d'accords concernant notre outil d’abonnement (Subscribe with Google ou ’S'abonner avec Google’) avec des éditeurs qui participent également à News Showcase, les éditeurs seraient “obligés” d’utiliser ces produits ». 

Google assure qu’ « en réalité, ces produits sont distincts, les éditeurs sont totalement libres de décider s'ils souhaitent participer à News Showcase ou à encore ‘S'abonner avec Google’ ».

Les montants ne sont pas révélés, clauses de confidentialité obligent, mais selon l’ex eurodéputé Jean-Marie Cavada, les géants du numérique ne proposent aux médias que de la « monnaie de sortie de messe ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !