Le Remote Desktop de Microsoft supporte les puces M1 d’Apple

Nouvelle mouture pour l’application de prise de contrôle à distance. Microsoft y apporte essentiellement des correctifs de compatibilité pour Big Sur et le support des puces M1. Remote Desktop peut donc se passer de Rosetta.

On trouve quelques autres améliorations, comme la prise en charge de Kerberos dans la séquence CredSSP, une meilleure compatibilité avec les versions actuelle et à venir du service Windows Virtual Desktop, ou encore la correction d’un bug pouvant cacher les fenêtres Office distantes.

Comme les précédentes, la nouvelle version se récupère depuis le Mac App Store.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !