NAME:WRECK : de nouvelles failles menacent des dizaines de millions d’objets connectés

C’est presque devenu un rendez-vous mensuel (quand ce n’est pas plus régulier…). Cette fois-ci, les vulnérabilités se trouvent dans l’implémentation du DNS et permettent de prendre le contrôle à distance ou de faire planter des objets connectés, comme le rapporte The Hackers News en se basant sur les déclarations des chercheurs.

Neuf failles sont répertoriées, touchant les systèmes FreeBSD, Nucleus NET NetX et IPnet. Les trois premiers « ont été récemment mis à jour, et les fabricants utilisant ce logiciel doivent maintenant fournir leurs propres mises à jour aux clients », expliquent les chercheurs… ce qui est loin d’être gagné pour l’ensemble des produits concernés.

Tous les détails techniques sont disponibles sur ce site.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !