Azure : Microsoft s’explique sur l’incident du 1er avril

La date tombait bien mal, mais la panne touchant les services Azure pendant une heure était réelle. Microsoft a publié hier des informations sur les causes de l’incident et les mesures prises.

Selon l’entreprise, un pic d’activité a été constaté dans Azure DNS, un flot conséquent de requêtes provenant d’un peu partout dans le monde et visant certains domaines. Ce flot est normalement diffusé à travers des caches et autres techniques de répartition de charge. Et c’est là qu’a résidé le problème.

Une « série spécifique d’évènements » a permis de mettre au jour un « défaut dans le code » du service DNS. Or, pendant que ce dernier croulait sous les requêtes, les clients affectés par des rejets en émettaient de nouvelles. 

Ces requêtes, envoyées automatiquement et légitimes, sont venues s’accumuler avec les autres, créant un pic volumétrique qui a saturé la répartition : plus le trafic grimpait, moins le service DNS était disponible.

L’incident a commencé à 21h21 UTC et a été considéré comme réglé à 22h00. À 22h30, la plupart des services étaient considérés comme revenus à la normale.

La fenêtre d’incident était donc réduite, mais tous les services Azure étaient touchés, avec un impact fort sur l’ensemble de tous les produits hébergés de Microsoft, y compris pour le grand public, dont ceux de la Xbox.

L’éditeur indique que plusieurs actions ont été menées pour que ce problème ne se reproduise plus, notamment la réparation du défaut dans le code et l’amélioration de la détection des modèles d’anomalies de trafic. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !