noyb s’attaque en France à l’identifiant publicitaire sur Android

Dans une plainte lancée mercredi en France, l’Autrichien Max Schrems s’attaque à l’identifiant unique sous Android, celui permettant à Google de suivre la navigation des utilisateurs à des fins publicitaires. 

Selon le Financial Times, noyb, la structure fondée par Schrems, reproche au géant de ne pas avoir obtenu le consentement exprès des utilisateurs avant d’engager ces traitements.  

« Grâce à ces identifiants cachés sur votre téléphone, Google et des tiers peuvent suivre les utilisateurs sans leur consentement », estime Stefano Rossetti, avocat chez noyb, dans les colonnes du quotidien. « C'est comme si vous aviez de la poudre sur les mains et les pieds, laissant une trace sur tout ce que vous faites sur votre téléphone »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !