Un anti-5G condamné pour avoir incendié des installations d’Orange

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné un Pierrelattin à trois ans de prison dont un an ferme. Son délit ? Avoir incendié en début d’année une antenne-relais et une chambre de télécommunications, situées à quelques centaines de mètres de chez lui. 

S’il a reconnu être anti-5G, il a réfuté être l’auteur de ce délit. Son ADN avait été cependant retrouvé sur un morceau de bois ayant servi à allumer le feu et une de ses connaissances l’avait dénoncé pour un autre incendie, perpétré en février.

En outre, « le 26 février, il a consulté un site internet qui localise toutes les installations téléphoniques de France » indique France Bleu

En plus de sa peine, il devra aussi indemniser Orange alors que « le montant des dégâts est pour le moment estimé à 442 000 euros », ajoutent nos confrères.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !