Le CEPD appelle à une normalisation du chiffrement bout en boutCrédits : D3Damon/iStock

Le Comité européen de la protection des données (CEPD) estime que le chiffrement de bout en bout, de l’expéditeur au destinataire, est le seul moyen d’assurer une protection complète des données en transit. Il insiste pour que « le chiffrement reste normalisé, solide et efficace », relève Dalloz Actualité.

Le CEPD ajoute qu’un chiffrement fort et à la pointe de la technologie devrait être la règle générale pour garantir un flux de données sûr, libre et fiable entre les citoyens, les entreprises et les gouvernements, et qu’il s’avère crucial pour assurer le respect de l’obligation de sécurité du RGPD, par exemple pour les données de santé, et la protection des systèmes informatiques dans un contexte de menaces croissantes.

Le Comité estime également que le règlement devrait souligner le rôle de l’anonymisation en tant que garantie essentielle qui devrait être systématiquement privilégiée lorsqu’il s’agit de protéger les données personnelles.

Il rappelle en outre que « le règlement e-Privacy ne doit en aucun cas abaisser le niveau de protection des données offert par l’actuelle directive “vie privée et communications électroniques”, mais devra compléter le RGPD pour apporter de solides garanties pour la confidentialité et la protection de tous types de communications électroniques ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !