Loi Avia : un observatoire de [dispositions censurées]

La loi Avia – du moins ce qu’il en reste après la censure à la moissonneuse-batteuse du 18 juin 2020 – a instauré un « observatoire de la haine en ligne ». C’est à l’article 16.

Son rôle ? Placé auprès du CSA, il « assure le suivi et l'analyse de l'évolution des contenus mentionnés à l'article 1er » de loi contre la haine en ligne. 

Seul hic : il n’y a plus de contenus mentionnés à l’article 1 puisque celui-ci fait partie des dispositions censurées par le Conseil constitutionnel. 

Au Sénat, une rustine a été proposée par Christophe-André Frassa, dans le cadre du projet de loi relatif au « Respect des principes de la République ». Une fois adopté, l’Observatoire pourra donc observer autre chose que des contenus censurés. Soulagement.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !