Pièce d’identité sur Facebook ou Twitter : Valérie Boyer retire son amendement

Pour espérer « remédier au sentiment d’impunité qui existe pour les auteurs de propos haineux sur internet », la sénatrice Valérie Boyer souhaitait obliger les grandes plateformes à exiger une pièce d’identité de leurs utilisateurs pour chaque accès.

Nous avions adressé à l’élue une salve de questions sur Twitter : Comment comptez-vous vous assurer que le prétendu "Kévin Michu" est bien titulaire de telle pièce d'identité ? Où seront stockées ces pièces ? Combien de temps ? Le fait d'être sous pseudonyme est parfois un bon rempart. Ne craignez-vous pas que des personnes s'autocensurent, se sachant ainsi identifiées ? En quoi la fourniture d'une pièce d'identité soignera-t-elle la connerie humaine ? Ne pensez-vous pas que Facebook dispose déjà de beaucoup d'informations sur nos données à caractère personnel ?

La sénatrice LR des Bouches-du-Rhône a finalement retiré son amendement du Projet de loi sur le Respect des principes de la République : « vous avez pleinement raison, c'est pour cette raison d'ailleurs que l'amendement a été retiré avant l'examen du texte en commission la semaine prochaine ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !