Parlement européen : « préjudice aux citoyens et à la planète » et « tarification carbone »

Mercredi, l’institution a adopté une résolution (444 voix pour, 70 contre et 181 abstentions) « afin de relever l’ambition mondiale en matière de climat ». Pour cela, elle propose que l’Union européenne impose « une tarification carbone sur certaines importations issues de pays moins ambitieux en matière d’émissions ».

Pour le moment, ce n’est qu’un projet : « La Commission devrait présenter une proposition législative relative à ce mécanisme au second trimestre de 2021, dans le cadre du pacte vert européen, ainsi qu’une proposition sur la manière d’inclure les recettes générées dans le financement d’une partie du budget de l’UE ».

Dans un rapport d'initiative législative adopté aussi mercredi (504 voix pour, 79 contre et 112 abstentions), « le Parlement ouvre la voie à une nouvelle loi européenne exigeant que les entreprises respectent les normes en matière de droits de l’homme et d’environnement dans leurs chaînes de valeur ».

Le but est que « les entreprises soient tenues responsables lorsqu’elles portent préjudice - ou contribuent à porter préjudice - aux droits de l’homme, à l’environnement et à la bonne gouvernance. Cette législation doit également garantir l’accès des victimes aux recours juridiques », explique le Parlement.

Là encore, la balle est maintenant dans le camp de la Commission européenne qui « a annoncé qu’elle présenterait sa proposition législative à ce sujet dans le courant de l’année ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !