Big Sur 11.3 intègre un mécanisme de suppression de Rosetta pour certaines régions

On ne sait pas pourquoi, mais la dernière bêta de macOS 11.3 présente des références à une obligation de supprimer la couche Rosetta 2 dans le système pour certains marchés.

Rosetta est pour rappel une partie importante de Big Sur sur les Mac M1, car il permet une traduction des appels à l’architecture x86 vers Apple Silicon. En clair, il permet aux applications Mac Intel de fonctionner sur les Mac M1.

Il n’y a pour l’instant aucune explication à la présence de ce texte. Il pourrait simplement s’agir de se préparer en cas de bataille juridique, par exemple en cas de conflit de marques déposées, ou pourquoi pas un choc avec Intel sur la thématique de l’émulation.

Mais dans tous les cas, ce serait un très mauvais argument pour les Mac M1 dans ces pays (qui ne sont pas nommés), car même si les applications optimisées sont relativement nombreuses aujourd’hui, il en reste beaucoup en cours de travaux ou sans plan particulier de mise à niveau. Chez le seul Microsoft, Office est bien optimisé Apple Silicon, mais pas Outlook.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !