Les « Formules Magiques » mathématiques, qui se démontrent avec des histoires et des dessins

Le CNRS commence doucement avec le triangle de Pascal, dont la démonstration imagée est accessible à tout le monde, avec une histoire de nombre de conseils municipaux de k membres qu’il est possible de constituer dans une ville de n habitants.

Les choses se corsent un peu avec l’ajout d’un maire parmi les k membres, puis davantage encore lorsqu’un nouvel habitant s’installe. 

Le CNRS revient ensuite sur la célèbre suite de Fibonacci (0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13…) : « A priori, rien d’évident. Mais nous allons voir que la suite de Fibonacci possède un lien avec les pavages ! ». Le Centre récidive ensuite avec la suite de Lucas qui a un lien avec le pavage des cercles.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !