2CRSi s'exprime suite au redressement judiciaire de Blade

Nous avions contacté l'entreprise, qui n'a pas répondu à nos questions. Elle vient néanmoins de publier un communiqué, notamment pour rassurer ses investisseurs après une journée où elle a perdu pas moins de 11,3 points en bourse à 6,12 euros. Hier, son action s'est échangée au plus bas à 5,87 euros.

Principal fournisseur de la startup, ses documents financiers nous avaient confirmé qu'elle était toujours en attente de grosses sommes d'argent. Elle précise la situation : « 2CRSi est susceptible de ne pas être en mesure de recouvrer tout ou partie des sommes dues par le client [...] Les créances correspondantes dans les comptes consolidés au 28 février 2021 se montent à 10,8M€ (intérêts compris) ».

Elle ajoute néanmoins que « dans tous les contrats liant les deux sociétés, les serveurs fournis restent la propriété de 2CRSi jusqu'à ce que l'intégralité des loyers ou échéances soit payée par Blade ».

Cela représente une somme de 30,2 millions d'euros de commandes selon l'entreprise, un chiffre sans doute moindre en réalité désormais avec la dépréciation des composants, remplacés par d'autres plus récents tant chez Intel que chez NVIDIA par exemple.

Mais la pénurie actuelle pourrait néanmoins profiter à 2CRSi en cas de reprise du matériel, puisqu'elle a déjà « reçu des marques d’intérêt de plusieurs clients pour les serveurs concernés ». Et elle ne semble pas vouloir attendre : « une procédure de revendication va être engagée par 2CRSi sans délai, conformément aux dispositions légales afin de récupérer ces matériels dont le Groupe reste propriétaire ».

2CRSi rappelle avoir investi 2 millions d'euros en compensation de créances dans Blade fin 2019, et qu'étant donné la situation actuelle « cet investissement sera intégralement déprécié ». Mais aussi que tout cela ne concerne pas la filiale américaine du groupe (Blade Corp), qui ne fait pas, elle, l'objet d'une procédure de redressement judiciaire.

2CRSi termine en précisant que Blade ne représente plus désormais que moins de 10 % de ses livraisons, son portefeuille client ayant été grandement diversifié ces dernières années. Elle revoit néanmoins « son objectif de chiffre d’affaires pour l’exercice clos le 28 février 2021. Celui-ci devrait être compris entre 162 et 175 M€ (contre 170 à 200 M€ visés précédemment) ».

Blade s'exprimera à 18h à l'occasion d'un Shadow News afin de revenir sur la situation à travers l'un de ses cofondateurs, Stéphane Héliot.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !