Intel condamnée à payer 2,18 milliards de dollars à VLSI, une société « zombie »

Comme le rapporte Bloomberg, un tribunal texan a reconnu Intel coupable d’avoir enfreint deux brevets de la société VLSI.

Il a donc condamné le fondeur à payer 1,5 milliard de dollars pour le premier et 675 millions pour le second. Ces brevets appartenaient à NXP Semiconductors, qui devrait toucher une partie de cette somme, si le verdict est confirmé une fois les recours légaux épuisés. 

« VLSI, fondée il y a quatre ans, n'a aucun produit et son seul revenu potentiel est ce procès », expliquent nos confrères en se basant sur les déclarations de l’avocat d’Intel. Ce dernier ajoute : VLSI « a pris deux brevets sur une étagère qui n'avaient pas été utilisés depuis 10 ans et a déclaré :"Nous aimerions 2 milliards de dollars" ». L'entreprise ne serait ainsi qu'un vulgaire patent troll.

Dans un communiqué repris par Bloomberg, Intel explique (sans surprise) n’être « pas du tout d'accord avec le verdict du jury » : « Nous avons l'intention de faire appel et sommes convaincus que nous réussirons ».

La suite au prochain épisode donc.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !