Au CNRS, « diagnostiquer la résistance aux antibiotiques grâce à l’intelligence artificielle »

Il s’agit d’une application mobile « capable de faciliter le diagnostic de l’antibiorésistance, enjeu majeur de santé publique », explique le CNRS. Elle a été développée par une pléiade d’acteurs (Université d’Évry, CEA, CNRS, Médecins Sans Frontières, hôpital Henri-Mondor AP-HP) coordonnés par la Fondation MSF. 

Elle « sera utilisable gratuitement partout dans le monde par les personnels de santé après sa validation clinique et l’obtention de la certification CE ». De plus amples informations et les « résultats démontrant la faisabilité technique d’une telle application » sont disponibles dans cette publication de Nature Communications.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !