Epic dépose plainte contre Apple en Europe pour abus de position dominante

L’été dernier se jouait le « drame ». Epic lançait une vaste promotion sur les achats in-app (-20 %), court-circuitant les systèmes de paiement des App Store et Play Store pour ne pas payer les 30 % de commission qu’Apple et Google réclament sur leurs boutiques.

La situation a rapidement dérapé. Fortnite, au centre de la bataille, a été banni de l’App Store, puis du Play Store très peu de temps après. Epic sort alors une vidéo visant Apple, manifestement préparée avec soin et de longue date. Un « piège » initiant une bataille de communication.

On connait la suite :  la fermeture du compte développeur d’Epic chez Apple, des annonces de procès autour de la rupture du contrat et bien sûr la création d’une coalition d’éditeurs pour réclamer un sérieux assouplissement des conditions de l’App Store, avec en principale ligne de mire les 30 % de commission.

Epic passe maintenant à l’étape suivante, avec une plainte pour abus de position dominante déposée en Europe. Au sein d’une annonce sobrement baptisée « Free Fortnite », on peut lire une déclaration de Tim Sweeney, fondateur et PDG d’Epic Games : 

« Ce qui se joue ici est le futur des plateformes mobiles. Les clients ont le droit d’installer des applications depuis des sources de leur choix et les développeurs ont le droit de rivaliser dans une place de marché équitable. Nous ne resterons pas les bras croisés ni ne permettrons à Apple d’utiliser sa domination des plateformes pour contrôler ce qui devrait être un terrain de jeu numérique.

C’est mauvais pour les clients, qui payent des prix exagérés à cause du manque de concurrence entre les boutiques et de la gestion des paiements in-app. Et c’est mauvais pour les développeurs, dont le gagne-pain s’articule souvent autour de la discrétion complète d’Apple sur qui autoriser sur la plateforme iOS, et selon quels termes ».

On rappellera cependant que ce qu’Epic a en tête est moins la « libération » des utilisateurs que la manne des achats in-app. Sur des jeux gratuits ayant un fort succès comme Fortnite, la commission de 30 % représente vite des millions de dollars pour Apple et Google.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !