Rançongiciels : arrestation en Ukraine de plusieurs pirates du groupe Egregor

Ils sont soupçonnés d'être à l'origine de plusieurs centaines d'attaques depuis septembre 2020, dont celles ayant ciblées le quotidien Ouest France et le géant du jeu vidéo Ubisoft, révèle France Inter.

Le parquet J3 Cyber du Tribunal de grande instance de Paris avait ouvert une enquête à l’automne dernier après le dépôt de plusieurs plaintes et des signalements au niveau d’Europol, aux Pays-Bas. 

Selon nos confrères, les enquêteurs français de la Sous-direction de la Lutte contre la Cybercriminalité (ex-OCLC-TIC) et leurs homologues européens ont pu remonter la piste des rançons, payées en bitcoins, avant de localiser plusieurs suspects en Ukraine.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !