L’administration de Joe Biden aurait demandé de suspendre les procédures contre TikTok et WeChat

Ces derniers mois, Donald Trump s’était montré particulièrement pugnace contre ces deux entreprises, signant des « executives orders » pour les bannir des États-Unis. Dans le cas de TikTok, une vente des activités américaines était en discussion avec Oracle et Walmart. 

Maintenant que Donald Trump a été remplacé par Joe Biden, la question de la suite des événements se pose évidemment. Le nouveau gouvernement est en train de passer en revue les actions du précédent, mais aucune décision ne semble avoir été prise. 

Dans le cas de TikTok, « ce n'est pas vrai de suggérer qu'il y a (dans ce dossier) une nouvelle étape [franchie]. Si nous avons des annonces à faire, nous le ferons », affirme Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche, comme le rapporte l’AFP.

Pour WeChat, le ministère du Commerce américain « prévoit d’engager une évaluation des raisons » ayant conduit à l’interdiction de la plateforme. « Le gouvernement sera alors mieux positionné » pour prendre ses décisions, explique-t-il, comme le rapporte LaPresse

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !