Haine en ligne : le gouvernement veut impliquer les acteurs de la publicité en ligne

Dans le cadre du projet de loi Séparatisme, le gouvernement appuie l’idée d’impliquer les acteurs de la publicité. Des députés LREM, menés par Éric Bothorel, souhaitent qu’une autorité administrative établisse une liste noire « des sites ayant fait l’objet d’une demande de blocage d’accès ».

Cette liste serait mise à disposition des acteurs de la chaîne de la publicité en ligne, afin qu’ils purgent leurs annonces en ligne et coupent les vivres des sites bloqués. 

Le gouvernement a sous-amendé cette proposition : il veut que les acteurs de la publicité en ligne rendent « publiques, lorsqu’elles existent, leurs relations commerciales avec un site qualifié de haineux par une décision de justice, ainsi qu’avec ses sites miroirs dont la liste sera tenue par l’autorité administrative ».

 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !