JeProtegeMonEnfant.gouv.fr, pour signaler aussi les sites pornos accessibles aux mineursCrédits : mediaphotos/iStock

La plateforme à destination des parents « pour lutter contre l’exposition des mineurs aux contenus pornographiques en ligne » est désormais accessible. Comme prévu, elle recèle de nombreuses informations pour protéger les jeunes yeux des contenus X. 

Sur la page « Vos Questions », des conseils sont donnés pour aiguiller ces jeunes vers… les sites légaux identifiés par la Hadopi, « laquelle  propose un recensement en ligne de plus de 400 plateformes, sites et services culturels légaux (secteurs du livre, de la musique, de l’audiovisuel et des jeux vidéo) ». 

Des plateformes labellisées qui peuvent néanmoins proposer des contenus réservés aux plus de 16 ans. 

Relevons aussi qu’il est possible de dénoncer les sites pornographiques accessibles aux mineurs. Selon l’article 227-24 du Code pénal, le fait de laisser en ligne un contenu pornographique librement accessible à un jeune est puni de 3 ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende. 

Et depuis la loi du 30 juillet 2020 sur les violences conjugales, une telle infraction est constituée même lorsque le site se contente d’une simple déclaration de majorité pour contrôler son accès.

Jeprotegemonenfant.gouv.fr offre une passerelle vers les services de Point de contact, et même la plateforme Pharos… laquelle ne prévoit pas une telle infraction parmi celles qu’il est possible de signaler (pédophilie, trafic de stupéfiant, terrorisme…). 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !