CD Projekt Red piraté et victime d’un ransomware

L’éditeur, au premier plan actuellement avec son Cyberpunk 2077 (mais pas forcément pour de bonnes raisons), a annoncé avoir été piraté.

Le studio joue la transparence en publiant un communiqué ainsi que le message reçu des pirates. Ces derniers y annoncent avoir volé de nombreux codes source, dont ceux de Cyberpunk 2077, The Witcher 3 ou encore Gwent.

Ils indiquent également avoir récupéré tous les documents comptables, administratifs, juridiques, d’investissement ou encore de ressources humaines. Les serveurs ont été chiffrés et une rançon a été demandée. 

Les pirates ont donné 48 heures au studio pour coopérer, au risque de voir tous les codes source fuiter en ligne ou être vendus, et les documents partir chez leurs « contacts dans le journalisme ».

CD Projekt Red indique n’avoir aucune intention de négocier. Ils confirment que plusieurs machines ont été chiffrées par les pirates, mais les sauvegardes sont intactes et la restauration a commencé. L’infrastructure réseau aurait également été sécurisée.

Le studio annonce prendre toutes les mesures nécessaires pour atténuer les conséquences des fuites, en contactant notamment les tiers qui pourraient être affectés.

L’enquête continue, mais la société affirme qu’aucune donnée personnelle des joueurs n’a été compromise. Toutes les autorités compétentes auraient en outre été averties.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !