Starlink : SpaceX revendique plus de 10 000 clients, une station terrienne fait parler d’elle en France

La société l’annonce dans un document transmis à la Federal Communications Commission (FCC) et repéré par CNBC. SpaceX y affirme : « les performances de Starlink ne sont ni théoriques ni expérimentales. Plus de 10 000 utilisateurs aux États-Unis et à l'étranger utilisent aujourd'hui le service ». L’entreprise revendique des débits de 100 Mb/s en téléchargement et 20 Mb/s en upload, avec une latence inférieure à 31 ms dans 95 % des cas.

Les lancements de satellites afin de renforcer la constellation continuent à un rythme soutenu (faisant grincer des dents chez certains astronomes), en utilisant des premiers étages recyclés d’autres missions. En France aussi le projet fait parler, notamment à Saint-Senier-sur-Beuvron (non loin du Mont-Saint-Michel).

C’est en effet dans cette commune que SpaceX souhaite installer une station de base, mais le maire Benoît Hamard fait part de sa surprise et de son mécontentement, comme le rapporte France 3 (voir également ce reportage sur BFM TV) : 

« C'est un projet qui nous a été imposé. La commune ne touchera pas grand chose. On ne sait rien sur tout ça. Je ne signerai aucune autorisation sans études poussées sur les conséquences dans le sol et sur l'homme. Il y a trop de zones d'ombres ». Pour rappel, l’Arcep a autorisé Starlink à exploiter des fréquences dans les 18 et 28 GHz, comme indiqué dans cette décision du 1er décembre 2020.

Pour François Dufour (élu régional et écologiste ) « il s'agit quand même de cinq dômes électriques qui vont recevoir des ondes venant des satellites. Et des travaux gigantesques vont être menés en sous-sol. On est pourtant ici en zone humide, près du Beuvron. Il faut absolument des études plus poussées. Que les autorités fassent leur boulot […] Il faut savoir que ces dômes vont capter 550 km au-dessus de nos têtes et propulser à 800 km de chaque côté, l’alimentation de la fibre optique ou 5G ».

Des arguments battus en brèche par « GaLaK » sur Twitter qui publie des photos de tels sites « pour relativiser un peu ». « Pour les curieux, il y a sur cette commune un site de régénération d'un réseau longhaul de fibre optique, c'est pour cela qu'elle a été sélectionnée », ajoute-t-il.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !