Pollusols  : « à Nantes, une étude inédite sur la pollution des sols »Crédits : okugawa/iStock

Dans son journal, le CNRS revient sur les résultats de cette étude, où des scientifiques « ont travaillé durant cinq années sur les pollutions diffuses causées par les métaux (cuivre, plomb...), les radioéléments (uranium, tritium) ou encore les pesticides – des polluants que l’on retrouve pour certains jusque dans l’estuaire de la Loire ».

La région nantaise est passée à la loupe, avec un bilan inquiétant. Le Centre national pour la recherche scientifique précise qu’il s’agit d’un « enjeu majeur » car « les grandes métropoles lorgnent les friches industrielles et agricoles pour s’agrandir ». 

« Même si elles sont peu élevées, ces concentrations peuvent être problématiques pour l’environnement comme pour la santé humaine. On est sur de la toxicité chronique, avec un effet cumulatif dans le temps et une possible combinaison de polluants », explique le CNRS.

Ce dernier avance une solution pour les jardins partagés : « l’utilisation de plantes accumulatrices de plomb pour progressivement assainir les parcelles. C’est la méthode dite de phytoextraction. Certains végétaux, comme la moutarde brune, sont en effet de véritables “aspirateurs” à métaux ».

« On a cette pollution et on va devoir vivre avec », affirme Thierry Lebeau (spécialiste de la pollution des sols au Laboratoire de planétologie et géodynamique) en guise de conclusion. Il préconise d’adopter une approche adaptée à chaque situation : « Il s’agit de trouver des usages compatibles avec la qualité de chaque sol ».

 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !