Un « nouveau record mondial pour la transmission la plus stable d’un signal laser à travers l’atmosphère »

Ce résultat, publié dans la revue Nature Communications, a été établi par une équipe franco-australienne, coordonnée par le département SYstèmes de Référence Temps Espace (SYRTE) de l’Observatoire de Paris (PSL). 

Les chercheurs ont pu « envoyer des signaux laser d’un point à un autre en corrigeant les fluctuations introduites par la turbulence atmosphérique. Il s’agit de la méthode la plus précise au monde pour comparer les horloges entre deux endroits distincts ». La distance était de 265 mètres (entre deux bâtiments du CNES à Toulouse).

C’est « une première étape vers la mise en œuvre de liaisons laser à plus longue distance utilisant des relais aéroportés, ou des liaisons entre le sol et les satellites dans l’espace », explique l’Observatoire de Paris.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !