Vérification de l’identité des utilisateurs de plateformes, le retour

Dans le projet de loi Séparatisme, les députées Valérie Bazin-Malgras (LR) et Emmanuelle Antoine (LR) veulent que les plateformes vérifient « l’identité de leurs utilisateurs ». 

Argument de poids : « il est nécessaire de responsabiliser les auteurs de contenus haineux en leur imposant de sortir du confort de l’anonymat. En effet, le recours aux pseudonymes leur permet de diffuser des contenus haineux sans avoir à en assumer la paternité à la vue de tous ».

Un anonymat (qui n’existe pas) mélangé avec le concept de pseudonymat ? Preuve que l’on peut dire des bêtises en écrivant même sous son vrai nom. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !