WhatsApp risque jusqu'à 50 millions d'euros d'amende

WhatsApp pourrait être condamnée à une amende de 30 à 50 millions d'euros pour violation des règles de protection des données de l'Union européenne, selon trois personnes ayant une connaissance directe de la procédure et qui se sont entretenues avec POLITICO.

Le projet d'amende, soumis juste avant Noël par l'autorité de protection des données irlandaise à d'autres autorités européennes, serait l'une des amendes les plus importantes jamais imposées en vertu du RGPD.

Whatsapp pourrait également être obligé de modifier son traitement des données, car la messagerie n'a peut-être pas correctement informé ses utilisateurs européens de la manière dont il partage leurs données avec Facebook.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !