noyb attaque la CNIL luxembourgeoise après rejet de deux plaintes contre des entreprises américaines

L’association noyb, fondée par Max Schrems, annonce son recours devant les juridictions administratives contre deux décisions de l’autorité luxembourgeoise de protection des données.

Elle reproche à la CNPD d’avoir rejeté deux plaintes déposées contre les entreprises américaines Apollo et RocketReach, au motif que ses décisions seraient impossibles à faire appliquer outre-Atlantique. 

« Si les autorités de protection des données refusaient [d'appliquer] le RGPD à chaque fois qu'une entreprise n'est pas présente dans l'UE, cela enverrait le message qu’il suffit de rester à l'étranger pour contourner la loi... C'est une façon d’échapper à la justice tout en violant le RGPD », réagit Romain Robert, juriste chez noyb.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !