Les eurodéputés réclament un droit à la déconnexion des télétravailleursCrédits : code6d/iStock

Dans une résolution adoptée par le Parlement, les eurodéputés réclament de la Commission le dépôt d’une proposition visant à consacrer un droit à la déconnexion. Ce texte devrait « permettre à ceux qui travaillent avec des outils numériques de s’en déconnecter en dehors de leurs heures de travail ».  L’initiative « devrait également fixer des exigences minimales pour le travail à distance et préciser les conditions et les heures de travail, ainsi que les temps de repos ».

« Bien que le travail à domicile ait contribué à préserver l’emploi et les entreprises pendant la crise du COVID-19, la combinaison de longues heures de travail et d'exigences plus élevées a aussi pour conséquence une augmentation des cas d’anxiété, de dépression, de burnout et d’autres problèmes de santé mentale et physique ».

Pour le rapporteur Alex Agius Saliba, « nous ne pouvons pas abandonner des millions de travailleurs européens qui sont épuisés par la pression de la connexion permanente et de l’allongement des horaires de travail ». 

Toujours selon l’eurodéputé, « le moment est venu de nous tenir à leurs côtés et de leur donner ce qu’ils méritent: le droit à la déconnexion. C’est essentiel pour notre santé mentale et physique. Il est temps d’adapter les droits des travailleurs aux réalités de l’ère numérique. »

En France, ce droit, consacré en 2017, est organisé par le Code du travail, en son article L2242-17.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !