Droits voisins : les exclus de l’accord Google persistent dans leur combatCrédits : AndreyPopov/iStock

Hier, Google a annoncé la signature d’un accord avec l’Alliance de la Presse d’Information Générale. Un accord visant à orchestrer le paiement des droits voisins par le géant, pour la reprise des titres de presse. 

Problème, si la hache de guerre est enterrée avec le représentant des grands éditeurs de presse français, tel n’est pas le cas avec d’autres. 

Le Syndicat des éditeurs de la presse magazine « maintient sa plainte à l’encontre de Google » devant l’Autorité de la concurrence. Le syndicat qui parmi ses membres Bayard Presse, le groupe Prisma, L’Express ou encore Challenges, plaide pour une rémunération effective « pour l’ensemble de la presse qu’elle soit IPG ou non, quelle que soit sa famille de presse ou son organisation représentative ». 

Même son de cloche à la Fédération Nationale de la Presse d’information Spécialisée (FNPS). D’un, cet accord cadre « ne s’applique qu’à quelques titres de presse en ignorant ceux qui ne sont pas reconnus d’information politique et générale par la législation française, notion qui n’existe pas en droit européen ».

De deux, cet accord « acte de facto la position illégale de Google consistant à ignorer les contenus des éditeurs non reconnus IPG, voire pire, à proposer en ce qui les concerne la signature de licence à prix nul ». 

Il regrette que les signataires « plient devant les exigences de la plateforme en position ultra dominante dont elle abuse en proposant une rémunération à prix nul pour une grande part de leurs propres contenus ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !