Xiaomi se défend d’être une « entreprise militaire chinoise communiste »

Dans un communiqué, la société affirme « fonctionner conformément aux lois et réglementations des juridictions dans lesquelles elle exerce ses activités ». Elle rappelle aussi fournir « des produits et services à usage civil et commercial ».

Xiaomi ajoute qu’elle « n'est pas détenue, contrôlée ou affiliée à l'armée chinoise », et qu'elle n'est pas une « entreprise militaire chinoise communiste » et qu’elle « prendra les mesures appropriées pour protéger ses intérêts et ceux de ses actionnaires ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !