Dropbox licencie 11 % de son personnel

On aurait pu penser qu’avec le retournement de situation de la crise sanitaire et la ruée vers les services en ligne, Dropbox aurait tiré son épingle du jeu. Mais non, et 315 employés, soit 11 % du personnel total, vont être licenciés.

Dans un mémo aux employés, le président de l’entreprise, Drew Houston, indique avoir tenu sa promesse de ne licencier personne en 2020. Mais la situation serait devenue telle que pour une continuité des investissements en 2021 et au-delà, la société devait réagir. 

La directrice des opérations, Olivia Nottebohm, démissionne également. Elle avait été débauchée d’Alphabet l’année dernière. Elle gardera ses fonctions jusqu’au 5 février.

La société passe actuellement par une phase de transformation intensive. Depuis octobre par exemple, la politique « Virtual First » permet aux employés de rester chez eux pour travailler. Ils pourront continuer à le faire après la crise sanitaire. Une partie des ressources affectées aux bâtiments est donc réorientée vers les produits, les plans étant présentés comme « ambitieux ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !