Salesforce bloque les emails de la campagne Trump

Salesforce annonce avoir « pris des mesures pour empêcher l’utilisation de nos services d’une manière qui pourrait amener à de la violence ». Sans donner plus de précisions, si ce n’est que le RNC (Comité National Républicain) reste tout de même un client de la firme américaine spécialisée dans les logiciels CRM.

En amont des évènements du Capitole, la campagne Trump avait envoyé des emails expliquant que la campagne était frauduleuse. 

Selon Motherboard, « la campagne Trump a envoyé 569 emails entre le 3 novembre et le 6 janvier, dont 4 le jour de l’intrusion ». 

Campaign Monitor, une autre plateforme d’emailing, avait annoncé le 7 janvier rompre son contrat avec la campagne Trump. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !