Brexit : des milliers de noms de domaine « .eu » détenus par des Britanniques ont été suspendusCrédits : Warchi/iStock

C’est une des conséquences (attendues) du divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. EURid (European Registry for Internet Domains) en charge des « .eu » avait déjà prévenu que les possesseurs d’un tel nom de domaine devaient répondre à certains critères (voir cette foire aux questions) pour continuer à les utiliser dès cette année.

Comme le rapporte ZDNet.com (en se basant sur les statistiques d’EURid), il reste encore près de 81 500 noms de domaines « .eu » rattachés au Royaume-Uni. EURid précise avoir notifié par e-mail « tous les titulaires britanniques et leur registraire qu'à compter du 1er janvier 2021, leur nom de domaine n'était plus conforme au cadre réglementaire .eu et qu’ils passent donc en statut SUSPENDED ».

« Nous exhortons les titulaires de noms de domaine concernés par cette décision à contacter leur registraire et à mettre à jour leurs noms de domaine dès que possible. Nous travaillerons à leur restauration tout au long de ce week-end et des mois à venir », précise l’association.

La suite des événements est déjà connue : les noms de domaines passeront en WITHDRAW au 1er avril, puis en REVOKED le 1er janvier 2022, et il sera alors possible de les acheter. « Leur libération se fera par lots pour des raisons de sécurité », ajoute EURid.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !