Nouvelle fuite de données pour T-Mobile, la quatrième en deux ansCrédits : David Becker/Getty Images News/Thinkstock

L’opérateur américain de téléphonie laisse depuis 2018 un sillage peu flatteur d’évènements problématiques pour la sécurité de ses services. 

En août 2018, novembre 2019 et mars 2020, des pirates avaient accédé à ses données, récupérant à chaque fois des noms, adresses et autres, et jusqu’à des informations financières et des numéros de sécurité sociale pour celle de mars dernier. Avant ça, T-Mobile avait déjà fait face à une sérieuse fuite en 2015.

Pour finir l’année en beauté, une nouvelle brèche a été annoncée. Selon T-Mobile, elle aurait été détectée début décembre et coupée très rapidement. Elle aurait touché 0,2 % des abonnés, soit tout de même 200 000 personnes.

Les informations dérobées sont un peu moins graves que les précédentes : numéros de téléphone, nombre de lignes souscrites et, dans un « petit nombre de cas », des informations sur les appels passés. On ne sait pas lesquelles, mais il s’agit probablement de métadonnées du type « qui a appelé qui, à quelle heure et combien de temps ».

Il n’y a donc cette fois pas de noms, d’adresses email ou physiques, de données financières ou bancaires, de numéros de sécurité sociale ou autres informations plus critiques. Ce qui n’enlève rien au problème de fond : il y a décidément un problème de sécurité chez l’opérateur. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !